Que tu me dises mieux en quoi 2

Publié le par Alain Marc

 

simplement, Florence, que je SAIS, que j'ai Compris, que simplement Lire, et quelque soit le 'degré' des écrivains digérés, n'est pas suffisant, que travailler en profondeur sur la langue, le langage (donc, la linguistique, la sémiotique, la poétique), permet un jour de comprendre vraiment, ce qu'est la Littérature , que cela permet d'éviter les écueils par exemple d'un (que j'affectionne par ailleurs mais mettre en avant cette lacune le disculpe et le disculpera forcément un jour, ou le restreindra, le fera plafonner à un certain stade, et compris, de reconnaissance extérieure), et de , trop amateur dans sa perception justement, de ce qu'est vraiment la littérature et d'être CAPABLE de faire la différence entre un bon et un mauvais voire un texte moyen, de part déjà, le travail mis en œuvre À L'INTÉRIEUR de ce dernier, ou non, ou à la présence, ou non, d'une démarche, personnelle, de ce que l'on peut vite appeler, un Style.

Je SAIS que dire cela abruptement, aussi directement (tu sais, a compris, que telle est ma démarche, et dans toute mon - mes écrits), je sais que dire de façon directe (mais quel est en moi ce besoin toujours de dire, précisément, le plus précisément possible - je ne connais décidément pas encore le jeu, la feinte, le non dire pour mieux dire ensuite...) est la cause principale du rejet du monde [...]. J'ai aimé lire hier dans un magazine d'une salle d'attente le portrait de ce footballeur viré du PSG [Vikash Dhorasoo], de valeur, mais solitaire, direct, qui se bat au quotidien contre toutes les discriminations à commencer par la discrimination de la face basanée, droit, qui ne bougera pas, même s'il en souffre en silence dans son être et sa vie personnelle.

Pourquoi te dis-je cela ? Voici la réponse que m'a fait :

Et voilà ma réponse :

Dis-moi Florence ce que tu en penses.

merci

j'espère que la première partie de cette lettre (car c'en est une), répond un peu plus à ta question première

Alain

Publié dans correspondanSes

Commenter cet article