Je ne pouvais vraiment pas, plus

Publié le par Alain Marc

Long silence entre nous. Mais peut-être nécessaire. Pour mieux repartir ?

Il était que je ne pouvais vraiment pas, plus, continuer : ne trouvais plus de sens à quasiment, plus grand chose, le monde extérieur tu sais surtout, et cela en faisait, partie. Je n'arrive plus, pour ce qui est de mes, et moi, à écrire, depuis la fin du mois de mai. Mais je sais que ce n'est pas grave, que c'était nécessaire que je quitte ma solitude, voulue sûrement quelque part au plus profond. Alors je contacte extérieur

Alain

Publié dans correspondanSes

Commenter cet article