Envie de

Publié le par Florence Trocmé

envie de t'écrire à respecter surtout envie de te remercier de tes mots sur cœur et cœur oui liés envie de te dire de consulter ce que j'ai écrit sur l'éditeur pourrait être pour toi peut-être envie de te dire que le livre sur le cri attend son tour à côté de mon clavier qu'il m'appelle sans doute à cause de ton livre envie de les confronter ces deux là l'universitaire et le tien envie de reparler du fragment peut-être avec ces mots retrouvés de Louise Warren qui me renvoient à notre conversation sur les mots " je crois que chaque mot diffuse une clarté qui va de l'étincelle à l'incendie la nuit" ou de reprendre ces autres mots de la même "il n'y a rien de plus intime que la langue que je crée, car elle va en dessous de la langue d'origine, dans une zone intérieure qui m'a précédée. La parole au centre de rien, enfouie dans un trou noir quelconque, énigmatique, aspire et appelle depuis la nuit des temps" envie de te redire ma fascination des profondeurs de l'univers de cette histoire de sonde qui s'écrase sur la lune de ces dimensions infinies dont nous ne pouvons même avoir idée envie de te dire que je regrette  que la poésie ne retienne souvent rien de cette réalité là que les poètes en soient si éloignés envie de te dire que de nouveau l'écriture enlisée que je sais qu'il n'est sans doute pas possible de vraiment écrire dans mes conditions que je le sais et que je ne veux pas le savoir que je me dis qu'il faut continuer tant bien que mal comme ça arrive vient passe que je suis sur la berge et que seulement par instant je peux plonger fugitivement que si je voulais écrire ce que je voudrais écrire et que je ne sais pas appel à la fois de plus en plus vague et de plus en plus précis je devrais sauter complètement m'immerger et qu'aujourd'hui je ne le peux cœur et cœur oui trop de cœur mais après de toutes façons à l'aune de la mort qu'est ce qui compte aura compté Poezibao trois petits mots par ci par là trois dessins trois photos un accompagnement de quelques uns amours amitiés colloques silencieux correspondances et correspondances qui sait qui peut le dire alors envie de continuer comme ça sur impulsion intuition ce qui est là qui vient qui passe qui se dit qui demande qui appelle qui crie parfois que je ne peux toujours accueillir mais qui est à accueillir

 

envie de

 

Florence

Publié dans correspondanSes

Commenter cet article